Forum - Collaboration - Sujet n°78

Forum - Forum
Collaboration - Collaboration


clos par  le // @ :  Sujet n° 78  sacem et guso

le 19/09/2011 @ 17:09
par remy

Anonyme



BonjourJe voudrais savoir si certaines personnes partagent notre avis sur la Sacem et le Guso . En effet , nous sommes un Comité des Fêtes donc association loi 1901 donc à but non lucratif et nous essayons d'animer notre village . Comme toute les petites structures nous sommes que des bénévoles et nous donnons souvent de nos deniers perso , et surtout de notre temps et énergie pour dynamiser nos petites manifestations . Il est bien évident que nous sommes obliger de rémunérer certaines prestations   de nos intervenants ,Mais le raquette de la Sacem et du Guso nous trouvons cela de trop . Nos manifestations sont entièrement gratuites pour le publique . Sauf les éventuelles buvettes et restaurations rapides . Qui quand il nous reste de l'argent dans la caisse ,cela nous permet d'offrir une prestation plus sympathique aux artistes et publique . Est ce que la Sacem et le Guso compte rémunérer le bénévolat avec  leur facturation ? Nous sommes prés à accepter leurs encouragements financiers . Avec leur oboles nous pourrons mettre d'avantage en avant les petites mains du spectacle qui savent  faire de grandes et belles animations ( tant qu'il existera des CDF et autres pour perpétuer la chose )Messieurs les profiteurs ne tué pas les poules de vos petites villes et villages , mais donné leur du blé .Vos enfants et amis serons content de savourer les oeufs .  Encore un petit mot . Si les petites structures s’essoufflent les grosses locomotives vont avoir du mâle à voir le jour . Les plus grands ont commencé sur des petites planchesk  

Ecrire à remy  sujet clos  Haut

[]   

Réponse n° 1
--------
le 21/09/2011 @ 14:27
par Gael

Anonyme

visiteur
Monsieur Rémy,

Concernant le Guso, étant intermittent du spectacle, nous vivons de la musique, comme tout emploi, il est normal que nous puissions touché un salaire ainsi que des charges (ursaaf, retraite,...) lors de nos prestations diverses. Donc non ce n'est pas un raquet comme vous le dites. Le Guso touche directement les personnes que vous engagez et normalement sur les contrats d'engagements ou devis que les artistes vous proposent, il se doit d'être présenter le détail entre le salaire, et charge sociale pour le Guso.
Donc nous ne sommes en aucun cas des profiteurs.
  clos par  le // @ :  Haut
Réponse n° 2
--------
le 23/09/2011 @ 07:45
par titi45

Anonyme

visiteur
Bjr,Il faut distinguer la GUSO et la SACEM:Je suis moi-même musicien amateur. Je vis donc d'autre chose que de la musique, qui pour moi est une passion. Néanmoins, on a toujours des frais, de matériel et de déplacement. Je me fait donc rémunérer pour mes prestations musicales. Pour cela, je passe par le GUSO, et je trouve cela normal. Normal qu'il y ait dans ce domaine des charges sociales, comme partout ailleurs (sinon,c'est du travail "au noir"). Elles ne sont pas plus élevées que dans tout autre secteur (artisanat, commerce, industrie).Pour la SACEM, par contre, on peut s'interroger. Il a bien été révélé, l'an dernier par la presse, que le directeur de la SACEM touchait un salaire annuel de 600 000 euros, et que les dix principaux dirigeants percevaient eux 220 000 euros en moyenne. On voit où va l'argent des associations et autres, en principe destiné aux auteurs/compositeurs. La redistribution n'est pas très transparente.    
 
Ecrire à titi45   clos par  le // @ :  Haut
Réponse n° 3
--------
le 09/11/2011 @ 17:49
par Malcolm

Anonyme

visiteur
Bonjour,

Je suis compositeur et musicien professionnel (j'en vie pour le moment, touchons du bois).
J'aimerai énormément que "remy" nous poste une réponse après les deux commentaires plus haut.
En effet, comme il a été dit plus haut, les charges ne sont pas plus hautes qu'ailleurs! Il faut bien qu'on cotise nous aussi. Si le régime d'intermittence n'existait pas, les musiciens demanderaient des cachets bien plus élevés pour couvrir le temps où ils ne travaillent pas et je ne pense pas que ça ferait le bonheur des petites structures.
Les gens qui font du bénévolat ont une source de revenu à côté, la plupart des musiciens professionnels non. Et si on veut avoir un spectacle propre et calé, il faut répéter, il faut des instruments, mettre en place un jeu de scène, etc... tout ce temps n'est pas rémunéré. Donc il faut peser tes propos.

Concernant la SACEM, oui leur gestion est sombre, oui c'est honteux mais là encore il faut se rendre compte de la réalité. J'ai écris de la musique pour M6. Si je ne rentre pas à la SACEM, c'est une zone sans nom et je ne sais même pas comment je serais payé pour la diffusion. Si je rentre à la SACEM, on m'assure un contrôle de mes musique et de leur diffusion et un rémunération à chaque diffusion. Et cette rémunération elle va me permettre de payer mon loyer une partie de l'année prochaine.

Il faut bien que tu comprennes qu'on a pas de parachute, si on ne fait pas nos heures, on a rien. Et pour les petites association, si on le fait "au noir" sans passer par le GUSO, on ne cotise pas et on ne déclare pas d'heure, ces précieuses heures!Donc refuser de rémunérer un artiste légalement, c'est refuser de contribuer à faire ses heures, et pas d'heures = pas d'aides = en slip.
Il m'arrive lors de budgets serrés ou de petites structures de tirer les tarifs au plus bas (équivalent du smic) et ça revient à 150€ pour l'employeur il me semble. Il me reste 80€ environ je crois et si le transport n'est pas défrayé, on peut se retrouver avec 30€ au final pour 1journée de travail (et c'est pire sur les postes de technicien, on fait des journées de 12h facile) mais en contre-partie j'ai accumulé des heures.
Et je trouve que 30€ c'est pas décent, même avec la passion.

Donc je suis curieux de voire tes arguments.

Malcolm
  clos par  le // @ :  Haut
Réponse n° 4
--------
le 11/11/2011 @ 10:29
par gil

Anonyme

visiteur
bbjrjuste un petit mot. Je suis artiste et je trouve honteux de dire "je tire les budget aux plus bas".si tu es bon les organisateurs y retrouveront leurs profit. Pour 30 € je reste a la maison.Par contre je fais respecter mon entreprise et je sort plus de 80 fois dans l'année.
  clos par  le // @ :  Haut
Réponse n° 5
--------
le 10/12/2011 @ 22:44
par mimie

Anonyme

visiteur
je suis musicien pro et je trouve trop élevées les charges du guso quireprésentent 70%  environ du cachet....beaucoup de musiciens et d'organisateurs sont touchés par ce problème ...voir même au chômageapparement Guso reste indifférent à cette situation dramatique pour lesartistes......aucun avenir dans ce milieu....amitiés......
  clos par  le // @ :  Haut
Réponse n° 6
--------
le 08/01/2012 @ 12:09
par novac

Anonyme

visiteur
Bonjour Malcolm, J'ai 60 ans et  je suis ancien guitariste de de groupe depuis l'âge de 17 ans jusqu'à 45 ans , je n'ai jamais connu l'intermittence du spectacle j'ai toujours bossé entre le groupe et le bal.Aujourd'hui je fais partie d'un comité des fêtes de Village et pour avoir organisé un méchoui pour personnes âgées et le bénéfice sur le repas de 100€ avec 17 chanson des année 1930 passé 2 foix.Nous avons payé 105,27€ de SACEM + 50,65€ de SPRE ce qui fait 155,92€ cherchez l'erreur.Donc je suis bien d'accord sur le principe que les auteurs compositeurs soient protégés mais la, je croix qu'ils nous prennent pour des Emirs et je rejoint le 1er commentaire c'est du raquette.Sachez qu'il ya 40% des associations d'animations bénévoles en france qui arrêtes et pourtant, c'est une partie de vos gains qui partent.A vous de juger et à méditer
  clos par  le // @ :  Haut
actif sujet actif   clos sujet clos   Important! Important!   Nouveau Nouveau message   -   Rectifier Rectifier message   Clôturer Clôturer sujet   Remonter Remonter
[]
Catégories de discussion  Forum 




^ Haut ^